A quoi dois-je faire attention avant d’investir ?

Quatre éléments fondamentaux :

a) Potentiel locatif du bien :

En d’autre terme, suis-je sûr de trouver un locataire pour ce type d’appartement situé à cet endroit-là ?

L’adéquation du bien acquis par rapport au potentiel du marché est bien évidemment un élément clé de la réussite d’un investissement immobilier. Rappelons aussi l’importance de cibler son bien immobilier en fonction du type de clients visés : experts, clientèle traditionnelle, étudiants, cadres de sociétés multinationales.

b) Rendement locatif :

Établir son plan financier sur base d’une estimation raisonnable du revenu locatif en n’oubliant pas de soustraire les frais incontournables : précompte immobilier, travaux d’entretien, assurance propriétaire, remise en état locatif (compter environ 10 % du revenu locatif à affecter à cette dépense) et enfin les honoraires de l’agent immobilier et/ou le gestionnaire de votre bien.

c) Plus-value :

Le rendement locatif est généralement proportionnel à la qualité de la localisation dans laquelle se situe le bien.

Selon vos aspirations, vous pouvez envisager trois types de localisation :

  • Localisation « bon père de famille » :

    Vous achetez un bien immobilier dans un environnement stable socialement et urbanistiquement.

    Vous en connaissez immédiatement les paramètres tout en tablant sur une situation du même type pour les années futures. Votre plus-value sera progressive et conforme aux augmentations moyennes du marché.

  • Localisation « précurseur » :

    Vous investissez dans un quartier pour lequel vous pressentez un engouement croissant et une demande immobilière accrue. Toutes les villes, dans lesquelles la demande immobilière s’accroît, ont connu et connaîtront encore des développements urbains dans des zones auxquelles on prêtait moins d’attention quelques années avant. Vous pouvez dans ce cas espérer doper votre plus-value en doublant ce potentiel de hausse … ou rester en deçà si vos prévisions ne sont pas avérées.

  • Localisation « Prestige » :

    Vous achetez un bien sis dans une « top location » sur lequel vous ne comptez pas une rendement fort attractif (il variera de 2 à 3 %) mais pour lequel vous misez sur la plus-value à terme eu égard à la très bonne localisation et sa rareté. La rareté entraine toujours une demande exacerbée et donc des perspectives de plus-value plus forte que la moyenne mais avec un risque plus marqué sur le potentiel plus restreint en volume du marché visé.

d) Actualiser son bien immobilier :

Dès le départ, vous devez intégrer un des paramètres essentiels à une location réussie : il faut offrir un bien de bonne qualité. Votre candidat locataire choisit votre appartement à condition que vous lui offriez un bien agréable au juste prix.

Ne perdons jamais de vue que le choix d’un lieu repose en bonne partie sur des critères émotionnels et non rationnels.

Il faut donc que votre bien immobilier dégage une plus-value émotionnelle, un charme particulier, une fraîcheur, bref que ce soit un endroit dans lequel le candidat locataire et sa famille éventuelle se sentiront bien.

N’oubliez-pas que votre intérêt de propriétaire repose sur la longévité d’une relation locataire / propriétaire stable.

Être exigeant quant aux obligations que le locataire doit respecter est une chose, lui donner un espace agréable et motivant en est une autre.

› Voir les biens d'investissement

Poser une question à un de nos spécialistes

02/340.24.88