Le marché bruxellois du logement risque la pénurie dans 5 ans

30Mai

La pression démographieque est telle dans la capitale que l'augmentation du nombre des ménages dépassera celle du nombre de logements à partir de 2018-2019.
Les loyers dans les communes populaires ne s'écartent que peu de la moyenne régionnale. On y trouve aussi des rendements élevés pour les investisseurs.
Les loyers ont fortement augmenté en 10 ans, bien d'avantage que l'inflation.
Selon le réseau d'agences immobilières Trevi, il faudrait doubler la production annuelle pour répondre à la demande, en particulier pour le créneau le plus demandé, celui des appartements une ou deux chambres...