Le viager

22Oct

Que l'on ai vu ou pas le film "Le Viager" signé Pierre Tchernia qui vient de nous quitter à 90 ans, lier la brique qu'on aura un jour dans le ventre à la mort d'une personne a quelque chose d'immoral, chaque jour qui passe étant doublement savouré par le vendeur et égrené par l'acheteur. Pourtant, à y regarder de plus près, cette formule encore peu répandue sous nos latitudes peut au final satisfaire - tant financièrement que moralement - les deux parties...

Un article de L'Echo du samedi 22 octobre 2016