ID_CONTENT 69

25/03/2022 - Actualités

Taxation des loyers ? Quelles alternatives ?

L’immobilier a toujours eu de nombreux adeptes et à juste titre. Il offre une sécurité indéniable, loin des turbulences que peuvent connaitre les marchés financiers, un rendement intéressant et ces 20 dernières années une hausse des prix appréciable.

Certes, l’investissement immobilier n’est pas toujours de tout repos. Il faut pouvoir y consacrer du  temps, une disponibilité et une bonne dose de diplomatie envers ses locataires. Il faut pouvoir faire face aux dépenses courantes et aux petits travaux, et de temps en temps consacrer un montant plus important dans la remise à jour de son bien.

Toutefois des incertitudes semblent se profiler à l’horizon.

Les diverses crises (dette , covid, énergétique, catastrophes naturelles) ont mis à mal l’équilibre de nos finances. L’état à joué son rôle de soutien à notre économie au moment où nous en avions le plus besoin mais en accumulant une dette qu’il faudra bien rembourser un jour. 

Diverses pistes sont sur la table de notre gouvernement et l’immobilier semble ne pas devoir être épargné. Nous avons pu lire l’un ou l’autre article sur la future taxation des loyers réels (et non plus sur le Revenu Cadastral), sur une  taxation des plus-values immobilières, sur une limitation de la hausse de l’indexation des loyers, sur les investissements obligatoires à l’isolation des batiments etc…

 

Alors que faire ?

On peut songer à vendre son bien, mais pour investir dans quel produit qui ne soit pas trop risqué et qui offre un rendement décent ? Pas évident de nos jours.

 

Et pourquoi ne pas envisager une vente en VIAGER LIBRE ?

Ce type de vente est encore trop peu connu. Le viager est fort demandé et  permet de garder un lien dans l’immobilier sans en avoir les inconvénients.

 

Quels sont les avantages d’une Vente en VIAGER LIBRE ?

Le VIAGER LIBRE apporte une réponse permettant de garder des rentrées régulières et d’obtenir potentiellement un rendement supérieur à une vente classique sous forme : 

  • d’un capital de départ (bouquet) souvent 10 à 20 % de la valeur du bien
  • de rentes nettes d’impôt , complément  à votre pension correspondant à environ 100 – 110 % de la valeur du bien*
    (*dépendra du montant du bouquet et pour autant que la durée maximale soit atteinte)
  • d’une indexation suivant l’indice santé correspondant à 10 à 25 % de la valeur du bien (fonction de la durée et sur base d’une inflation de 1,90 % par an observée sur les 20 dernières années).
  • Vous ne devrez plus vous soucier de gérer un gros capital . C’est devenu, reconnaissons-le, plus aléatoire qu’il y a 10 ou 20 ans compte tenu des aléas des marchés financiers. De surcroît les intérêts versés par les banques sont aujourd’hui quasi nuls.
  • Le paiement de votre rente est garanti par un inscription hypothécaire en 1er rang sur le bien immobilier et par une clause résolutoire au profit du vendeur.

 

Le VIAGER LIBRE offre  les mêmes avantages que la vente classique :

  • Finies les tracasseries d’une gestion locative
  • Finis les travaux – tous les travaux à charge de l’acquéreur
  • Finis les impôts – tous les impôts sont pour l’acquéreur

Le viager Libre est en général limité dans le temps, 15-20 voire 25 ans sont des durées habituelles (parfois à vie). Il  est plutôt destiné aux personnes qui ont plus de 60 ans et qui n’ont pas d’enfants – et si c’est le cas, on peut encore envisager le versement de la rente aux héritiers en cas de décès avant le terme.

 

Vous souhaitez profiter des avantages du Viager ?

Contactez-nous pour une étude personnalisée sans engagement 

DD.jpg

 

pub viager.jpg